De P a T suite et fin

POIDS ET MESURES

On utilise le système décimal : le mètre et le kilo.

Pour les superficies, les Thaïs utilisent encore la mesure appelée « raï » qui équivaut à 1 600 m2. Dans le Nord, l’opium était autrefois une monnaie d’échange et l’on utilise parfois les vieux poids à opium en bronze (en forme de petits dragons, d’oiseaux…) que vous trouverez sur le marché de Chiang Maï.

POLICE

Police traditionnelle et Tourist Police : il est très peu probable que vous ayez des contacts ou des démêlés avec la police, à moins d’un accident de la route ou d’un contrôle suite à une descente.

La police thaïlandaise n’a pas une excellente réputation d’intégrité et d’efficacité. En tablant sur une majorité honnête, le seul conseil qui puisse vous être donné, est de gardât’ votre calme et le sourire. Chaque situation étant unique, à vous de déterminer la meilleure attitude à adopter. Si la situation devient trop sérieuse, joignez rapidement la Tourist Police qui théoriquement parle l’anglais (ou du moins s’y essaye). Sa mission est de vous venir en aide. Généralement un bureau de la Tourist Police se trouve auprès de chaque office du tourisme (TA7). De même sur les plages les plus fréquen­tées. Vous pouvez appeler le n° national de la Tourist Police (1699) quel que soit l’endroit où vous vous trouvez. Si vous louez un véhicule, munissez-vous toujours de votre permis international, même s’il n’est pas demandé par le loueur. Et évitez, pour votre propre sécurité, de conduire en état d’ébriété. En cas d’accident, responsable ou non, vous risquez d’endosser tous les tort. En règle générale, la police traditionnelle donnera toujours raison au Thaï devant l’étranger.

POSTE

Les services postaux sont généralement très efficaces. On trouve à la poste de quoi emballer, jusqu’à dix formats de boîtes. Les horaires d’ouverture sont en général de 8h30 à 16h30, du lundi au vendredi, et le samedi de 9h à 12h. Les postes centrales dans les villes les plus importantes sont également ouvertes le dimanche de 9h à 12h.

Pour l’Europe, les tarifs aériens sont les suivants.

gr            4        5          10         15         20         25

bahts               12          14        16         18         37… puis 2 bahts par 5 g nn 2 kg

Les cartes postales doivent être affranchies à 9 bahts et les aérogrammes à 10 bahts. L’acheminement pour l’Europe prend entre 3 et 5 jours pour les lettres, pour les colis compter entre 2 jours… et 3 mois. Par avion, 510 bahts par kilo, 6300 bahts pour 20 kilos. Par mer (compter 3 mois minimum), 260 bahts pour un kilo, 910 bahts pour 20 kilos. Sinon, il vous reste les services DHL Worlwide Express. Grand Amarin Tower, 22e étage. New Petchburi Road Bangkok 10550 © 207 06 00 – Fax 207 06 30.

  • Poste restante. Un service disponible dans la plupart des postes et pour un coût très modique, 1 Baht par lettre et 2 bahts par colis. Beaucoup d’affluence à la haute saison touristique. Attention à la lisibilité de votre nom. Suggérez à vos correspondants de faire des bâtons et de souligner votre nom pour le différencier de votre prénom.
  • Envoi d’antiquités. Les délais pour les autorisations demandées à la direction des musées nationaux peuvent être supérieurs à 15 jours. Prenez de l’avance. Renseignement au Bangkok National Muséum 226 16 61. Conseil, ne prenez jamais une autorisation de départ pour un certificat d’authenticité.

PROSTITUTION

Depuis 1960 la prostitution est illégale… D’aucuns la prétendrait culturelle, datant d’avant l’arrivée des Gl. Quand on veut tuer son chien, on le dit enragé. Le tourisme sexuel est tel que chaque ville, chaque village dispose de son coffee shop et de sa maison des plaisirs, souvent inaccessibles aux Thaïs. Un auteur thaï écrivait à ce sujet rital la différence entre la sexualité occidentale et la sexualité thaïe est qu’en Occident, ou parle beaucoup et pratique peu, alors qu’en Thaïlande, ce serait le contraire. Il y aurait entre 500 000 et 2 millions de prostituées, et plus de 80 000 maisons de passe. Le terme prostitué n’a pas toujours la même connotation : ici, on parle plus volontiers de travail, et plutôt que vos beaux yeux, c’est davantage votre portefeuille qui fera maquer vos compagnes. Malheur à celui qui tombe amoureux (cela arrive réguliè­ramant), on en a vu se ruiner. Face au SIDA, et sous la pression occidentale dénonçant la prostitution des mineurs, et la pédophilie éhontée qu’on pratique en Thaïlande (qui ‘l’ait pas, loin s’en faut, une exclusivité touristique), des campagnes d’information et de sensibilisation ont été mises en place, sans pour autant adopter un cadre juridique vraiment efficace.

Pour les touristes occidentaux, la prostitution prend essentiellement deux formes :

  • Les salons de massage (massage parlor) : à ne pas confondre avec les massages traditionnels. Du plus crasseux au plus luxueux, vous choisirez votre élue parmi un troupeau de plusieurs dizaines d’hôtesses numérotées, assises pendant des heures dans un bocal. De 1h30 à 2h de relaxation, comprenant bain, massage, mousse, body body tel qu’on vous l’a probablement décrit, re-massage et touche finale. Vous payez la fille et l’établissement (prix catalogue : 1 500 à 3 000 bahts, «gavant la couleur des numéros). Les clients suivants attendent, avec un drink, que le bocal se remplisse. Existe en version gay.
  • Les bars et les gogos : bars à hôtesses, devant, derrière ou sur le comptoir. Atmosphère souvent bon enfant. Moyennant un bar fee (argent payé au bar pour faire sortir la fille), vous pouvez ressortir avec l’hôtesse et commencer à discuter ses prix. I e majorité affectionne les cycles courts et souvent plusieurs cycles par soirée !

TAXES

Tous les commerçants, les gens aisés, les fonctionnaires et les militaires paient des Impôts. Les employeurs paient pour les autres. Il existe aussi une espèce d’impôt sur le revenu pour les grosses fortunes mais là aussi, les relations jouent beaucoup. Tous les objets courants sont taxés entre 5 et 9 % (normalement à 7 % depuis janvier 1992). Les objets de luxe, les cigarettes et les alcools sont plus fortement taxés, surtout les importations (voitures, télévision…) qui sont parfois taxées jusqu’à 100 %.

Les guesthouses ne payent pas de taxes, les hôtels à partir d’une certaine taille ou d’un certain standing, si ! Mais, au fait, qu’elle est la différence entre une guesthouse et un hôtel ? Dans certains cas, elle est vraiment minime. Peut-être le PABX (central Idlaphonique)… qui est parfois taxé jusqu’à 100 % et plus. Les hôtels, en plus du service charge (8 à 10 %) ajoutent 7 à 11 % de Vat sur le prix de la chambre. Faites vous préciser le prix net. Vous aurez à payer une taxe si vous restez plus de 90 jours, uar on vous considérera comme résident. Vous devrez prouver que vous n’avez pas travaillé, ce qui n’est pas facile. Conseil : quittez donc ce pays au bout de 89 jours.

TREKKING

I te très nombreux trekkings sont organisés dans la région Nord et dans les parcs riationaux. Ici, pas de haute montagne comme au Népal, ni de glacier : jungle et forêt au programme avec des niveaux de difficulté croissants qui vous permettront de trouver un parcours à votre niveau. Certains relèvent surtout de la promenade. Attention cependant aux conditions climatiques et aux températures : pics de chaleur dans la journée et de fraîcheur la nuit, pluies, humidité… Il est primordial de bien choisir son guide : voyez si vous avez à faire à un homme de terrain ou à un simple accompagnateur.

Pour les parcs nationaux, logements et renseignements :

  • Royal Forestry Department. Paholyothin Road Bangkok 10900 e 579 1151.
  • National Parks Division of Forestry Department. Paholyothin Road Bangkok 10900 r 579 0529 / 579 4842.
Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *