CHANTHABURI

Réputée pour ses saphirs et ses rubis, en provenance de tout le Sud-Est asiatique et au-delà, le commerce de pierres précieuses est l’activité principale de la « Cité de la lune », située à 330 km de Bangkok. Chan­thaburi (Chan’buri) est également renom­mée pour ses fruits (rambutans, durians, langsats et mangoustans) et ses nouilles de riz — les nouilles de Chanthaburi sont expor­tées dans le monde entier.

Une part importante de la population est constituée de chrétiens vietnamiens qui ont fui les persécutions religieuses et politiques. La première vague est arrivée au XIXe siècle à la suite de persécutions contre les catho­liques de Cochinchine, la deuxième, dans les années 20 à 40, fuyant la tutelle fran­çaise, et la troisième, après la prise du pou­voir par les communistes en 1975.

De 1893 à 1905, les Français ont occupé la ville, le temps de parvenir à un accord avec les Siamois, sur les frontières lao­tiennes et cambodgiennes.

Récemment, en 1993, Chantaburi a occupé l’actualité lorsque l’on a découvert 1 500 tonnes d’armes cachées dans diffé­rents entrepôts de la province, avec la com­plicité de certaines factions de l’armée thaï et peut être destinées aux Khmers rouges qui tenaient alors l’ouest du Cambodge.

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Technorati Tags:

This entry was posted in actualite Thailande and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *