Chiang Mai, Phrae et d’autres villes du Nord

Distante de 100 km de Chiang Mai, Lam­pang existe depuis le VII siècle, à l’époque Dvaravati, et joua un rôle important dans l’histoire du royaume d’Hariphunchai. La légende veut qu’elle ait été fondée par le fils de la reine Chama Thewi.

Comme Chiang Mai, Phrae et d’autres villes du Nord, Lampang ne fut d’abord qu’un rectangle ceint de murs au bord d’une rivière, le Wang en l’occurrence.

Au début du siècle, la ville, avec Phrae sa voisine, devint un centre important du négoce du teck. Une dizaine de grands temples furent construits par des artisans birmans.

Les artisans birmans et shans conçurent les édifices à partir de matériaux disponibles sur place, notamment le teck. Leur marque est sensible dans plusieurs wats parmi les mieux entretenus de la ville, et aujourd’hui les plus visités. Quatre wats au moins abri­tent des pères supérieurs birmans.

Beaucoup de Thaïlandais se rendent à Lampang pour goûter à la vie urbaine du Nord et oublier le mercantilisme de Chiang Mai. Le centre-ville est très animé, et les boutiques vous réserveront un accueil plus traditionnel.

Au 2e étage du complexe provincial princi­pal de Th Boonyawat (côté sud), juste à l’est de Th Praisani, l’office municipal du tourisme ouvre tous les jours de 8h30 à 16h30. Il dispose de brochures d’hôtels de Chiang Mai et d’un plan de la ville.

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Technorati Tags:

This entry was posted in actualite Thailande, hotel Chiang Mai and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *