Koh Samet rouverte aux touristes

L’eau de mer au large de Samet a suffisamment récupéré: Govt BANGKOK: – Koh Samet Ao Phrao, touché par un déversement de pétrole il y a plusieurs mois, sera officiellement rouverte aux touristes ce vendredi.koh samet , plage propre

 l’eau de mer tests de qualité ont confirmé que la baie est maintenant prêt pour les visiteurs de profiter en toute sécurité. Hydrocarbures pétroliers, par exemple, a chuté à moins de 1 microgramme par litre d’eau de mer, et le mercure a plongé en dessous 0.1mcg / l. « L’eau de mer a commencé à revenir à la normale à la fin de Septembre, » Udom Kraiwatnussorn a déclaré hier en sa qualité comme secrétaire aux Ressources naturelles et ministre de l’Environnement Vichet Kasemthongsri. Environ 50.000 litres de pétrole brut fuite d’un tuyau sous-marin appartenant à PTT chimique mondiale (PTTGC) le 27 Juillet au large des côtes de la province de Rayong. Parce que le déversement de pétrole a atteint Ao Phrao dur, il a été fermé au public depuis le 29 Juillet.Ao Phrao est une partie de Khao Laem Ya-Mu Ko parc national Samet. Au cours des derniers mois, de vastes opérations de nettoyage ont eu lieu et des impacts environnementaux de l’huile déversements ont été étroitement surveillés. Chote Trächu, secrétaire permanent des ressources naturelles et le ministère de l’Environnement, a annoncé hier que le système écologique autour de Ao Phrao se remettait clairement. « Nous avons trouvé plus de crabes fantômes et d’autres animaux sur la plage maintenant », at-il dit, ajoutant que les récifs de corail touchés ont également montré des signes d’amélioration. Chote a déclaré que son Ministère donc résolu que Ao Phrao devrait rouvrir aux touristes à partir de novembre 1. Toutefois, at-il déclaré suivi des impacts du déversement d’huile sur l’écologie marine et côtière allait se poursuivre pendant au moins une année de plus. Un plan de l’environnement, la réhabilitation a également été préparé pour PTTGC à suivre. « Le plan, par exemple, comprend des projets pour développer les coraux, de planter des récifs artificiels, et d’améliorer le système des eaux usées, de gestion de l’île de Samet, » at-il dit.Pinsak Suraswadi, un haut responsable du Département des ressources marines et côtières, dit que le plan exigerait un budget de Bt166 millions.«Nous facturons PTTGC pour cela », at-il dit. A hier exécutif PTTGC a révélé qu’elle avait déjà payé plus de BT800 millions en dépenses et la rémunération liée à la marée noire. A ce jour, PTTGC a payé plus de 5.000 pêcheurs à petite échelle dans Rayong, après avoir signalé que le déversement avait gravement affecté leurs moyens de subsistance. – La Nation 29.10.2013

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *