La province de Krabi en Thailande

Avec ses formations karstiques d’une beauté époustouflante qui jaillissent de l’enchevêtre­ment de la jungle, bordent des plages aux eaux cristallines ou forment des îles aux contours noueux paraissant flotter au dessus d’une mer verte, la province deKrabi est la plus fréquentée de la côte sud de l’Andaman. Elle compte plus de 150 îles souvent bordées de plages de rêve. Non loin de Krabi, la petite capitale de la province, s’étendent, à l’ombre d’impressionnantes falaises, des plages dont certaines semblent totalement désertes et d’autres offrent tous les agréments de la vie moderne. Il y en a vraiment pour tous les goûts dans cette province, que l’on aime faire la fête et visiter les bars de la magnifique Ko Phi Phi, vivre ses fantasmes de Robinson perdu sur une île comme Ko Juin ou s’adonner à l’escalade à Railay.

Mais il n’y a pas que les îles et les plages. L’intérieur de la région, renommé pour ses forêts tropicales primaires, abrite une infinité d’oiseaux et autres animaux, de cascades, de bassins où se baigner et des grottes.

La partie continentale est très bien reliée au reste de la Thaïlande, à longueur d’année, et aux îles, en haute saison.

La ville de Krabi :

À première vue, Krabi frappe surtout par le nombre de pensions et d’agences de voyages, de restaurants occidentaux et de boutiques de souvenirs qui vendent toutes les mêmes sculptures sur bois, pashminas et bibelots. Pourtant, si on s’attarde un peu, on peut découvrir la vie locale. Le marché quotidien de Th Sukhon, peu fréquenté par les étran­gers, regorge de délices mystérieuses tout comme les restaurants quasiment invisibles dans le centre touristique. C’est une ville compacte capable de retenir l’attention des plus sceptiques par ses curiosités, notamment les statues géantes d’hommes des cavernes qui supportent les feux de signalisation au carrefour Th Maharat-Vogue.

La ville desservant une douzaine d’îles et de plages, rares sont les voyageurs qui s’y attardent, pourtant elle offre des conditions d’hébergement incroyablement bon marché. On peut y prendre le bateau pour les îles de Ko Phi Phi et de Ko Lanta ou pour les plages de Ao Nang et de Railay. Les agences de voyages locales peuvent aussi vous aider à organiser des circuits d’observation d’ani­maux sauvages dans les denses mangroves en bordure de rivière.

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Technorati Tags:

This entry was posted in actualite Krabi, hotel Krabi and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *