Le patriarche suprême du bouddhisme thaïlandais meurt à 100 ans

Somdet Phra Nyanasamvara BANGKOK: – Le Patriarche suprême de Thaïlande, qui a dirigé l’ordre des moines bouddhistes du pays depuis plus de deux décennies, est décédé jeudi. Il était de 100. médecins ont dit que Somdet Phra Nyanasamvara (SOM-ded PRA YA-na-SUNG-porté) est décédé à l’Hôpital Memorial de Chulalongkorn à Bangkok, où il avait été traité depuis qu’il a été admis pour une maladie il y a plus d’une décennie, le févr . 20, 2002. « Son état ​​général s’est détérioré et il est décédé à 19h30 d’une infection dans ses vaisseaux sanguins», les médecins ont dit dans un communiqué. L’Patriarche Suprême a pu exercer des fonctions de direction de l’hôpital pour un temps , mais en 2004, un haut moine bouddhiste a été nommé pour travailler sur son nom. Ce moine est décédé plus tôt cette année, ce qui soulève des spéculations sur qui le successeur du patriarche suprême sera.Son successeur sera nommé officiellement par le roi Bhumibol Adulyadej de Thaïlande.

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr
This entry was posted in Bouddhisme. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *