Le Siriraj Hospital de Thaïlande crée «Traitement Anticorps» pour le virus mortel d’ebola

Un hôpital thaïlandais a affirmé avoir développé avec succès un «traitement anticorps» contre le virus Ebola qui a tué plus de 3.000 personnes en Afrique de l’Ouest cette année.

Siriraj Hospital à l’état des médecins de l’Université Mahidol, ils ont mis au point une formule qui va déclencher des anticorps pour combattre la maladie.siriraj-hospital

Cependant, il ne sait pas exactement ce qu’est le traitement, certains ayant signalé la percée est un vaccin et d’autres en disant que c’est un remède.

Les Nouvelles du Bureau national de la Thaïlande a indiqué que la percée médicale sera annoncé lors d’une conférence de presse prévue pour le 2 Octobre.

Le développement pourrait conduire à un traitement appliqué après l’infection, par opposition à un vaccin pré-infection, à stimuler le système immunitaire naturel de l’organisme à combattre les infections.

Les médecins de l’hôpital ont dit au site Web de nouvelles indienne NDTV que les chercheurs n’ont pas importé le virus Ebola en Thaïlande pour développer le traitement, mais plutôt utilisés virus moins virulentes qui produisent des fièvres hémorragiques semblables.

Dr Pattarachai Kiratisin, chef du département de microbiologie de l’hôpital, a refusé d’élaborer sur les résultats avant la conférence.

Des milliers de doses de vaccins expérimentaux Ebola devraient être disponibles dans les prochains mois et pourraient éventuellement être accordée aux travailleurs de la santé et d’autres personnes à haut risque de la maladie mortelle, l’ Organisation mondiale de la Santé  a déclaré la semaine dernière.

Plus de 3.000 personnes sont mortes cette année dans le pire épidémie d’Ebola depuis que la maladie a été découvert en 1976, l’OMS a signalé.

L’agence de santé des Nations Unies a déclaré 3091 personnes sont mortes de confirmé, les cas suspects ou probables du virus, et un total de 6574 cas ont été signalés. La maladie reste concentrée dans trois pays: le Libéria, la Guinée et la Sierra Leone. Des cas ont également été confirmés au Nigeria et au Sénégal.

L’OMS a appelé à l’exposition des travailleurs de la santé au virus une « fonction alarmante de cette épidémie ». Travers le Libéria, la Guinée, la Sierra Leone et le Nigeria, 211 travailleurs sont morts du 23 Septembre.

Ebola est une maladie virale aiguë qui se transmet par contact étroit avec le sang infecté, des liquides ou des organes du corps et par la literie ou les équipements infectés. Les symptômes comprennent une forte fièvre, des maux de tête, des muscles ou des douleurs articulaires, une hémorragie inexpliquée, de la diarrhée et des vomissements.

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *