Les temples de Chiang Mai en Thailande

Le Wat Chai Kiat, dans Th Ratchadam­noen, à un peu plus d’un pâté de maisons à l’est du Wat Phra Singh, renferme un immense bouddha de bronze réalisé sur l’ordre d’un commandant militaire birman en 1565.

Le Wat Sisuphan, Th Wualai, au sud des douves, fut fondé en 1502, mais rares sont les vestiges remontant à l’époque de sa fon­dation, à l’exception de certains piliers en teck et de certaines poutres du toit du wihâan. Les peintures murales, à l’intérieur, présentent un ensemble intéressant, qui mêle des éléments taoïstes, zens et de boud­dhisme theravada. C’est l’un des rares wats de Chiang Mai où les touristes sont autorisés à assister au festival Poy Luang (Poy Sang Long), la cérémonie d’ordina­tion, de style shan, d’un groupe de jeunes garçons qui accèdent au rang de novices. Ce festival se déroule fin mars.

Musulmans, Hindous et Sikhs :

Sur les 12 mosquées de Chiang Mai, la plus ancienne et la plus intéressante, la Matsayit Chiang Mai (ou mosquée de Chiang Mai, parfois appelée « mosquée de Ban Haw ») s’élève dans Charoen Prathet Soi 1, entre Th Chang Khlan et Th Charoen Prathet, non loin du bazar de nuit. Fondée par les jiM haw (musulmans du Yunnan) voilà une centaine d’années, elle s’adresse en premier lieu à ce groupe ethnique. Vous entendrez d’ailleurs la langue du Yunnan aux alentours immédiats, et le soi abonde en restaurants musulmans qui servent le khâo sàwy (pou­let au curry et nouilles), comme spécialité.Le restaurant de votre hotel de Chiang Mai vous servira certainement des plats musulmans.

Le plus bigarré des deux temples hindous de la ville, Devi Mandir Chiang Mai, Th Ratanakosin, en face du stade municipal, arbore des peintures éclatantes et des mandir et des sikhara traditionnels. Un temple sikh, le Siri Guru Singh Sabha, se dresse 134 Th Charoenrat, derrière le Wat Ketka­ram. Des prasada, ou plats végétariens bénits, sont distribués gratuitement le ven­dredi matin. Le temple sikh Namdhari, Th Ratchawong, entre Th Chang Moi et Th Tha Phae, accueille le culte d’une secte particulière des Sikhs.

Musée national de Chiang Mai Une grande variété de bouddhas de tous styles sont exposés, dont un très grand en bronze, au rez-de-chaussée. On y verra aussi de la poterie, des outils et des objets domestiques en haut (à voir : l’amusant « chien » en bois utilisé pour filer).

Il est ouvert de 9h à 16h, du mercredi au dimanche. L’entrée est de 20 B. Le musée est proche du Wat Jet Yot, sur la High­way 11 qui encercle la ville.

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Technorati Tags:

This entry was posted in hotel Chiang Mai and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *