L’industrie touristique thaïlandaise épargnée par les inondations.

L’industrie touristique de la Thaïlande a jusqu’ici été épargnée par les pires inondations de la nation en plus d’un demi-siècle, et peut aider à soutenir l’économie après la catastrophe qui a dévasté les centres industriels et les terres agricoles.

Phuket, Krabi, Pattaya et Koh Samui, les plus grandes destinations touristiques de la Thaïlande ont échappées au déluge qui a submergés les provinces du centre et du Nord, notamment l’ancienne ville d’Ayutthaya. Les efforts déployés pour renforcer les défenses contre les inondations autour de Bangkok aidera la capitale a éviter des dommages étendus.
«La plupart des zones touchées ne sont pas des zones touristiques, et bien que cela affecte nos agriculteurs et beaucoup de nos zones industrielles, l’effet sur le tourisme est minime», a déclaré William Heinecke, chef de la direction internationale des hôtels de Phuket, dans une interview hier.

L’industrie touristique de la Thaïlande a subi de multiples coups ces dernières années. En 2004, plus de 8.000 personnes sont mortes lorsque le tsunami a dévasté les stations balnéaires thaïlandaises dont Phuket et Kao Lak. En 2008, l’aéroport international de Bangkok a été fermé pendant deux semaines par des manifestations anti-gouvernementales, et les protestations ont éclaté dans la capitale à nouveau l’année dernière, aboutissant à une répression armée qui a tué plus de 90 personnes dans le quartier commerçant de la ville la plus populaire.

« Vous ne devez pas sous-estimer la capacité de la Thaïlande a répondre très rapidement à ces types d’événements comme ils l’ont montré dans le passé », a déclaré Mr Heinecke, dont la société possède le Four Seasons, St. Regis, hôtel Marriott et Ananatra en Thaïlande. Minor n’a reçu aucune annulation en raison des inondations.

Les meilleures attractions de Bangkok, y compris le marché de Chatuchak le week-end et les zones touristiques autour de Sukhumvit Road, Silom et Khao San Road ne sont pas affectées par les inondations, et les ferries sont encore en activité sur la rivière Chao Phraya, selon le site du gouvernement.Les hôtels de luxe le long du fleuve, y compris le Shangri-La, ont préparés des sacs de sable et des pompes à eau pour se protéger contre toute inondation.

Les taux d’occupation des hôtel à Bangkok et Phuket sont « à un taux normal de 60 pour cent à 70 pour cent».Ces taux peuvent baisser si les pluies de mousson ne se terminent pas bientôt.

«Si Bangkok est inondée ou l’inondation se prolonge jusqu’au mois prochain, se sera le début de la saison de pointe pour le tourisme, qui aura un grand impact », a déclaré par téléphone Prakit.

Le ministre du Tourisme Chumpol Silpa-Archa plus tôt cette semaine a réaffirmé l’objectif d’attirer 19 millions de touristes cette année, et dit que les inondations n’ont pas eu un effet sur le tourisme.

«Le tourisme peut encore soutenir l’économie de la Thaïlande », Sisdivachr Chevaratanaporn, président de l’Association des Agents de Voyage thaïlandais, a déclaré aujourd’hui par téléphone. «L’industrie génère des centaines de milliards de bahts de revenus. Il peut y avoir quelques dégâts, des dizaines de milliards de baht, mais c’est quand même pas beaucoup par rapport au total.  »

Le pays a attiré 15,8 millions de touristes l’année dernière, générant 585 000 000 000 bahts (19 milliards de dollars) de recettes, selon les données du gouvernement. Les revenus du tourisme représente environ 7 pour cent du produit intérieur brut de la nation

Beaucoup dépendra du succès des efforts pour protéger Bangkok du déluge.

«Je suis assez confiant qu’ils vont protéger la ville à tout prix,a dit Heinecke Minor. «C’est toujours le centre de l’industrie du tourisme. »

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Technorati Tags: , ,

This entry was posted in presentation Thailande and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *