Les plages du nord au sud de Phuket

Les plages du nord au sud…

Phuket compte une dizaine de plages, toutes situées sur la côte Ouest, sauf celle de Rawaï. Elles sont plus belles les unes que les autres, mais la plus fréquentée et animée est la plage de Patong, suivie de celles de Karon et de Kata.

Maï Khao Beach. C’est une plage de 9 km, la plus longue mais aussi la moins vacancière. A marée basse, la mer est boueuse avec des courants très forts et dangereux. Cependant, son aspect originel, encore authentique, en fait un endroit romantique et sauvage à la fois. DInombreux petits restaurants servent une cuisine de fruits de mer à bas prix.

Naï Yang. Cette plage, qui fait partie du Parc national, est bordée de pins austra­liens. Comme à Mài Khao, les tortues géantes y viennent pondre entre octobre et janvier.

Naï Thon Beach. Petite plage de pêcheurs. Très ventée et arrosée durant la saison des pluies. On peut loger chez l’habitant dans des sortes de guesthouses. C’est une plage quasiment isolée. Elle est interdite durant la mousson, de mai à octobre.

Bang Thao Beach. La plage du Dusit Laguna (390 Srisoontorn Road © 311 320) est longue de 3 km. L’hôtel offre des chambres de 5 000 à 17 000 bahts. Comme son frère, le Dusit Thani de Bangkok, il dispose de toutes les facilités, d’un restaurant thaï (le Ruenthai), d’un italien (La Trattoria) et de deux restaurants européens le Laguna Café et le Junk Ceylon Grill Room). Tous les sports y sont pratiqués : ski nautique, plongée sous-marine et même golf et tennis. C’est le havre du millionnaire.

Hormis le Dusit, dans le genre luxueux, il y a encore le Royal Park Beach Resort et le Pacific Island Club. Et enfin, un Guest House, le Bangtao Lagoon Bungalow (Bangtao Beach, prix : de 200 à 400 bahts).

* Surin Beach. Plages où vont se reposer les Thaïs. Impossible d’y nager à cause des forts courants marins.

Kamala Beach. Une très belle plage tropicale avec des cocotiers, mais là encore et pour les mêmes raisons, on ne peut pas nager. Au nord de la plage, les bungalows du Krathomtip Cottages, sans électricité, pèsent quand même leurs 250 à 300 bahts par jour. Pour les disciples de Robinson Crusoê…

PATONG

Avec Patong, on entre dans le vif du sujet, bien que son nom ne signifie que « plantation de bananiers ». C’est la station estivale la plus ancienne et la plus développée, le centre de la vie nocturne de Phuket. On y trouve de bons restaurants, des cabarets et des Go-Go, des boîtes de nuit et le Patpong local, la Soi Rat-U-Thit (Soi Bangla). Comme à Pattaya, la plage est longue de 4 km, bordée par deux routes : la Thaweewong Road, avec ses multiples hôtels et, presque parallèle, la Song Roi Pi Road. La plage n’y est presque pas polluée et la débauche y est, sinon interdite, du moins contrôlée et limitée. A noter : la présence d’un bon couturier à Patong : Magnifique Custom Tailors. 89/120-121 Thaweewong Road © 076-340 272. Des délais très courts, des prix très raisonnables, un choix de tissus conséquent et une clientèle étrangère qui revient (notamment les équipages de Swiss Air). Vraiment une valeur sûre. En plus, l’accueil est éminemment chaleureux. Demander Mr’ Rita ou PI’ Beeba.

Plages

Karon Beach. Karon se divise en deux plages : la petite Karon, Karon Noï (occupée par le très bel hôtel Méridien, Relax Bay Resort) est aussi appelée Relax Bay. La grande Garon, Karon Yaï, s’étend jusqu’au Saï Cape qui la sépare de Kata Beach. Sur la plage de la grande Karon, de beaux hôtels, dont le Karon Ville à 30 000 bahts la suite, le Phuket Arcadia et Thavorn Palm Beach. C’est une plage luxueuse où les restaurants sont plus chers qu’à Patong, quelquefois du simple au double. Noter tout de même le On the Rock, au sud de l’île, un bon seafood très populaire et le Sala Thaï (passer par le Marina Cottage) qui propose une excellente cuisine thaïe au beau milieu d’un jardin tropical. Mais pour sortir la nuit, ce net pas la grande ivresse.

Pour les nantis, il y a le Cha Ba Entertainment House and Disco du Karon Villa, à 120 bahts le drink, avec un orchestre jouant de la musique un peu sirupeuse de 21 à 2h.

Kata Beach. Elle aussi se divise en deux avec la grande Kata (Kata Yai), occupée par le Club Med, et la petite Kata (Kata Noi). A Kata Noï, le Kata Thani est le meilleur hôtel si l’on veut s’allonger sur l’une des plus belles plages de Phuket. On y trouve aussi des guesthouses comme le Friendship Bungalow (6/5 Patak Road), avec des chambres et quelques bungalows entre 200 et 700 bahts.

Une bonne adresse. C’est une superbe plage tropicale à la portée de tous. Possibilité de louer une moto chez Mr Yupa Pungraeng, au Kalpangha Mansion and Bungalow. 9/7 Patak Kata Beach. Muang District © 076-330 112.

Cape Panwa. C’est là qu’est situé le beau Cape Panwa Sheraton Hotel. Il faut y venir admirer le coucher de soleil.

En remontant encore, on trouve les îles de Taphao Yaï, Sirey et Koh Naga Noï (celle de la culture des perles) où l’on peut se loger. Enfin, on arrive à la baie de Phang Nga.

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *