PROMENADE A PIED DANS PHETCHABURI : VISITE DES WAT

La somnolente Phetchaburi est réputée dans toute la Thaïlande pour ses nombreux wat. La promenade suivante vous conduira sur le site des vestiges les plus exceptionnels.
Départ : Wat Yai Suwannaram Arrivée: Wat Mahathat
Distance: 2,7 km
Durée : 1 heure 30

Wat Tai Suwannaram  
Après avoir franchi la Mae Nam Phetchaburi (rivière de Phetchaburi), longez Th Phongsuriya sur 300 m jusqu’à atteindre un temple massif sur la droite. Il s’agit du Wat Yai Suwannaram, construit àu XVII’ siècle et rénové sous Rama V (qui régna de 1868 à 1910). D’après la légende, la fissure visible sur les portes en bois sculpté date de l’attaque d’Ayuthaya par les Birmans. Le bdht (sanctuaire central) principal est entouré d’un cloître empli de représentations de Bouddha. Les fresques murales à l’intérieur du bôht datant des années 1730 sont restées en bon état. A côté du bdht, on aperçoit un superbe h& errai (bibliothèque abritant le Tripitaka – canon bouddhique).
Wat Borom et Wat Trailok
Ces watconstruits l’un à côté de l’autre dans Th Phongsuriya font face au Wat Yai Suwannaram (ils sont un peu décalés à l’est). S’ils n’ont rien de particulièrement remarquable, ils renferment néa nmoins de belles salles monastiques et de longs « dortoirs » en bois sur pilotis méritant le coup d’oeil.
Wat Kamphaeng Laeng
Au sud des deux wat, dans Th Phokarong, se tient ce site khmer du XIII’ siècle. Le temple comporte cinq brahng (tours de style khmer); une partie du kamphaeng laeng (mur en latérite) d’origine est encore debout. Le brahng avant renferme une empreinte de pas de Bouddha. Deux autres abritent des images dédiés aux célèbres 16o•ang Or (moines), et deux autres encore ont été restaurés. En cas de petit creux, un restaurant correct sert l’assortiment standard de spécialités thaïlandaises.
Wat Ko Kaew Sutharam
Rebroussez chemin dans Th Phrasong en direction du centre-ville, et tournez à gauche dans Th Matayawong. Environ 800 m plus loin, prenez à droite à hauteur de la tour de l’horloge et repérez les panneaux indiquant le Wat Ko Kaew Sutharam (Wat Ko), de la période Ayuthaya. Son bdht arbore des fresques murales du XVIII’ siècle figurant parmi les plus belles de Thaïlande. L’un des panneaux montre un personnage ressemblant à un prêtre jésuite vêtu de la toge des moines bouddhistes ; un autre représente des scènes de conversion au bouddhisme. Le temple abrite également une grande salle monastique en bois montée sur pilotis, semblable à celles des wat Borom et Trailok mais mieux conservée.
Wat Mahathat
Suivez Th Panichjaroen devant le Wat Ko en direction du centre de Phetchaburi et tournez à gauche dans Th Phrasong ; vous atteindrez presque aussitôt le Wat Mahathat. Son grand brahng blanc, visible de loin, est une adaptation typique (fin de la période Ayuthaya/début de la période Ratanakosin) des brahng de Lopburi et de Phimai.
Si vous avez un peu de temps, continuez dans Th Phrasong, tournez à gauche dans Th Ratchadamneon, puis tout de suite à droite dans Th Banda-It, et encore à droite à hauteur de Th Keeleetaya. Vous verrez alors l’escalier en pierre menant au sommet de Khao Wang, d’où la vue sur les temples tout juste visités est prodigieuse.

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Technorati Tags:

This entry was posted in actualite chiang mai and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *