Province de Nakhon Si Thammarat

La majorité de cette grande province méri­dionale de Thailande est couverte de montagnes escar­pées et de forêts où, jusqu’à une date récente, s’étaient réfugiés les derniers insur­gés communistes.

La province est baignée à l’est par le golfe de Siam, et son économie repose sur la pêche et l’élevage des crevettes. Sur la côte nord s’étendent plusieurs belles plages : Khanom, Nai Phlao, Tong Yi, Sichon et Nin Ngam.

Dans l’intérieur du pays, on pourra voir plusieurs grottes et cascades, dont la cas­cade de Phrom Lok, la grotte de Thong Phannara et la cascade de Yong.

En dehors de la pêche, les habitants se consacrent à la culture du café, du riz, de l’hévéa et des fruits (surtout le mongkind ou mangoustan).

Au centre de la province, un parc naturel de 570 km2 entoure le Khao Luang (1 835 m), le point culminant de la péninsule. Il est réputé pour ses magnifiques promenades en montagne et en forêt, ses torrents d’eau fraîche, ses cascades et ses vergers. A l’ouest, avec ses autres pics ignés ou boisés, le parc de Khao Luang constitue une bar­rière naturelle qui alimente le Rapi. La population locale pratique un type d’agri­culture unique, appelé siian rom (jardin ombragé ou ferme ombragée). Au lieu de déboiser la forêt, les habitants de la région laissent se développer çà et là un grand nombre d’arbres locaux. Grâce à des tiges de bambous ou de polyvinyle savamment placées, ils parviennent à irriguer ce verger diversifié sans recourir à l’usage de pompes.

La faune inclut des panthères longi­bandes, des tigres, des éléphants, des ban­tengs, des gaurs, des tapirs, des serows, des porte-musc, des macaques, des civettes, des binturongs, des mangoustes de Java et plus de 200 espèces d’oiseaux. En outre, plus de 300 variétés d’orchidées (dont plusieurs sont endémiques) végètent sur le sol du parc.

Il n’existe encore aucune possibilité de logement dans le parc comme il y a dans la province de Phuket, sauf peut-être le camping, autorisé le long du chemin qui conduit au sommet du Khao Luang. Vous pourrez vous loger et vous restaurer dans l’un des quelques bungalows privés et cafés qui bordent la route menant aux bureaux administratifs du parc.

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Technorati Tags:

This entry was posted in actualite Thailande, Nakhon Si Thammarat, presentation Thailande and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *