Les restaurants de Hua Hin en Thailande

Le marché de Chatchai convient à mer­veille pour un petit déjeuner à la thaïlan­daise ; on y vend de succulents jok et khdo tom (soupes à base de riz). Les paa­thông-kô frits (à la manière de Hua Hin ; petits, craquants et non huileux) sont vendus 2 B les trois. Quelques marchands proposent du lait chaud de soja dans des bols (5 B), dans lequel vous pouvez casser quelques paa-thông-kô. Buvez aussi du ndam chaa.

Voisine de Jed Pee Nong, la Gee Cuisine accueille nombre de faràngs car les plats thaï y sont en général délicieux. Le Lucky Res­taurant, qui jouxte quasiment la PP Villa, propose une nourriture comparable.

Près de l’Ail Nations, vous vous sentirez bien au Fa Mui, sur Th Dechanuchit. On y mange, dans une ambiance animée, des plats thaï et des spécialités de la mer. Les habitants de Hua Hin comme les Thaï de passage s’y pressent pour des tarifs bon marché à modéré.

Le Taj Mahal, dans Th Naretdamri, jouxte la pension Bird et sert une cuisine indienne tout à fait convenable.

Cuisine internationale. Les restaurants de Th Phunsuk et de Th Naretdamri se spé­cialisent peu à peu dans la cuisine interna­tionale. Ce quartier doit contenir plus de restaurants italiens par personne que nulle part ailleurs dans le pays. Au 132 Th Naret­damri, le populaire Lo Stivale  propose les habituels plats transalpins et des pizzas.

Le Headrock Pub , dont l’enseigne anglaise est un clin d’oeil au nom de Hua Hin (« Tête de pierre ») constitue davantage un lieu pour boire un verre, mais il sert aussi des plats thaï et occidentaux. Dans une ruelle adjacente de Th Naret­ damri, le Nice Restaurant occupe une ravissante demeure en bois. Pour un prix raisonnable, on y déguste des fruits de mer, de la cuisine occidentale et thaïlandaise. Le petit déjeu­ner est sa spécialité ; des oeufs, des toasts et du café vous coûteront à peine 25 B. Le Piaf (23 Th Naretdamri) est un établisse­ment germano-autrichien où la cuisine thaï tient sa place. Le Chablis (88 Th Naret­damri) sert des plats et des vins français (le tout agrémenté d’un accompagnement musical au piano, en soirée). Dans la rue suivante à l’ouest, Th Phunsuk, La Villa propose pizzas, spaghettis, lasagnes et tutti quanti. Le Sunshine Res­taurant & Bakery sert des produits et des pâtisseries d’outre-Rhin.

Al Fresco et l’hall« Ice Cream , tous deux situés sur Th Damnoen Kasem, servent des glaces italiennes maison. Dans le même immeuble qu’Al Fresco, Capo’s a pour spécialité les steaks et les côtelettes de porc. Les ama­teurs de viande dévoreront aussi leur content au Buffalo Bill’s Steack & Grill, dans la même rue, à côté de la poste.

Tenu par des Britanniques, la Berny’s Inn du bazar de Hua Hin (sur Th Damnoen Kasem) sert de 14h à 2h du matin des steaks, des côtes de porc, des hamburgers, des sandwiches, entre autres plats roboratifs internationaux.

Technorati Tags: ,

Posted in hotel Hua Hin | Tagged , | Leave a comment

Où se restaurer sur Hua Hin en Thailande ?

L’un des attraits majeurs de Hua Hin est depuis toujours le marché aux fruits de mer de Chatchai, en plein cœur de la cité. $es étals colorés sont à la fois un régal pour la gourmandise et le porte-monnaie car les prix restent tout à fait modiques. Les marchands se rassemblent le soir pour cuire à la vapeur ou au four, bouillir, frire et griller mille et un produits frais du golfe. Dans la journée, bon nombre de ces mêmes vendeurs préparent des en-cas de fruits de mer sur la plage.

Parmi tous les délices qu’on vous propo­sent, citons les meilleurs : la plaa sàmlii (lamproie), la plaa kapông (perche), le plaa mèuk (calmar), les hàwy malaeng phùu (moules), et le puu (crabe). On les prépare selon différentes manières :

Cru à la vapeur grillé en filets ou en tranches et frit à l’étouffée, à l’ail et au piment frit dans son entier dans un bouillon épicé et acidulé rôti (le calamar seulement).

Pour les fruits de mer, les meilleures adresses se répartissent sur trois principaux secteurs. Tout d’abord, les restaurants à prix moyens de Th Damnoen Kasem, non loin des hôtels Jed Pee Nong et City Beach, et dans les rues adjacentes, Th Phunsuk et Th Naretdamri. Ensuite, vous trouverez des produits excellents et peu chers au marché de nuit de Chatchai, qui se tient sur Th Dechanuchit à son intersection avec Th Phetkasem, ainsi que dans les restau­rants sino-thaï du quartier. Enfin, le troi­sième secteur se situe aux abords de Tha Thiap Reua Pramong, la grande jetée des pêcheurs, à l’extrémité de Th Chomsin. Le poisson y arrive tout frais par bateau, bien sûr, mais il n’est pas forcément le moins onéreux de la ville. Proche de la jetée, le Saeng Thai est l’établissement le plus ancien de Hua Hin pour les spécialités de la mer. C’est cependant dans les petites gargotes des alentours de Th Chomsin et du marché de Chatchai que vous grèverez le moins votre budget. La Th Chomsin accueille aussi un marché de nuit.

http://hotel-thailande.com/hotel-huahin.htmlDeux établissements sino-thaï de Th Phetkasem, le Khuang Seng et le Thara Jan (aucun des deux ne dispose d’une enseigne en caractères romains) servent des fruits de mer d’un bon rapport qualité/prix.

Technorati Tags: ,

Posted in hotel Hua Hin | Tagged , | Leave a comment