Les restaurants de Phuket ville en Thailande

Le Kaw Yam (Khao Yam), dans Th Thungkha, en face du Phuket  Hotel Merlin, prépare un excellent khâo yam, la salade de riz du Sud, du khanôm jiin et d’autres spécialités de Phuket. Les prix varient de bon marché à modéré. A côté, le Khwan Kha¬nom Juin (enseigne en thaï) sert un autre bon khanôm jiin, encore moins onéreux.
Vous trouverez un KFC dans le Robinson Ocean Plaza, qui donne dans Th Ong Sim Phai, au sud de la ville. A côté du centre commercial se tient le marché municipal, où vous pourrez acheter produits frais et vêtements à bas prix. Le marché de nuit attenant propose de la cuisine thaïlandaise et chinoise à petits prix.
Khao Rang. Le Thungkha Kafae, restaurant en plein air, perché en haut de la colline de Khao Rang (Phuket Hill), sert une bonne cuisine dans une ambiance très agréable. Goûtez au tôm khàa kid (soupe de poulet à la noix de coco) ou au khài jiaw hâwy naang rom (omelette d’huîtres).
Ao Chalong. Situé juste après le Wat Chalong (sur la gauche, après le carrefour des cinq routes), le Kan Eang I est un bon restaurant de fruits de mer. Ce lieu climatisé et clos (bien que l’on puisse dîner en terrasse) constitue toujours une référence à Phuket, bien que ses prix aient considérablement augmenté. On y commande au poids des calamars, des huîtres, des coques, du crabe, des moules et plusieurs sortes de poissons, en précisant le mode de préparation — grillé (phâo), à la vapeur (nêung), frit (thâwt), à demi-bouilli (liialc, pour le calamar), ou en soupe (tôm yam). Il présente également une carte des vins très correcte. Sa succursale, le Kan Eang 2 est située de l’autre côté de Ao Chalong.

Technorati Tags:

Posted in actualite phuket | Tagged | Leave a comment

Où se restaurer sur Phuket ville ?

En outre, les prix diminuent de plus de la moitié comparés à ceux pratiqués sur les plages de Phuket. Le Raan Jee Nguat est une célèbre institution locale, tenue par des Chinois hokkien, en face du Siam Cinema, aujourd’hui fermé, à l’angle des vieilles rues Th Yaowarat et Th Deebuk. Vous y dégusterez le plat le plus célèbre de Phuket — le délicieux khanômjiin nàam yaa phukèt —, composé de nouilles chinoises préparées dans une sauce de curry et de poisson, à la mode de Phuket, avec des concombres frais, des haricots verts et d’autres légumes d’accompagnement (moins de 20 B). Ouvert tôt le matin, le restaurant ferme vers 14h.

A quelques pas au sud du Jee Ngat, dans Th Yaowarat, un petit café hokkien, le Thai Jong (enseigne en thaï), prépare des spécialités du Sud.
Les nouilles aux fruits de mer sont la spécialité du café situé juste en-dessous du Pengman Hotel, très populaire à l’heure du déjeuner. L’On On Cafe, voisin de l’On On Hotel, sert des plats de riz et des curries à prix raisonnables. Il est ouvert de 7h à 20h. Dans une arrière-salle climatisée, l’On On ice Cream propose des glaces.
Très apprécié, à juste titre, des Thaïlandais et des faràngs, le Mae Ports, à l’angle de Th Phang-Nga et de Soi Pradit, près des hôtels de Phuket et Sinthavee, possède une salle climatisée et des tables à l’extérieur où l’on mange des curries, du poisson, des shakes aux fruits. Autre adresse très fréquentée, le Kanda Bakety, dans Th Rasade, au sud de la Bangkok Bank, ouvre tôt le matin et vend du pain complet frais, de la baguette, des croissants, des gâteaux et du vrai café filtre. On y sert aussi une belle variété de khâo tôm, à tout moment de la journée.

Autre découverte qui mérite une mention, le restaurant musulman, à l’angle de Th Thepkasatri et Th Thalang (cherchez l’étoile et le croissant). Cet établissement sympathique et familial, mais aussi peu onéreux, sert de succulents mâtsaman kài (curry de poulet aux pommes de terre), des roti kaeng (le matin seulement) et des khilo môk kài (jusque vers 13h).

Dans le même style, le Lai Nun (enseigne en thaï, repérez une étoile rouge), est situé de l’autre côté de Th Thalang, à l’ouest du croisement.

Les amateurs de riz frit et de pâtisseries locales ne manqueront pas le Kaew Jai (151 Th Phang-Nga), entre Th Phuket et Th Montri (enseigne en thaï), vision thaïlandaise d’un paradis de douceurs — surtout le gâteau à la crème et le gâteau aux noix de cajou —, même si le service est un peu renfrogné. Dans la même rue, sont implantés deux ou trois autres ràan khâo kaeng (boutiques de riz et curry), dont Y Aik Ocha. Essayez notamment le délicieux curry aux noix de cajou.

À propos de notre site d’hôtels sur Phuket :

Découvrez Phuket et ses iles comme Koh Phi phi et Lanta et sa situation exceptionnelle sur la mer d’andaman. Frederic vous fera découvrir les richesse de la Thailande.

Technorati Tags:

Posted in actualite phuket | Tagged | Leave a comment