Visite de Bangkok

Le Théâtre national 

À côté du Musée national. C’est une construction récente bâtie dans un style mi-thaï, mi-moderne, où ont lieu des représentations de danses en costume traditionnel. Elles sont en général annoncées dans les journaux, mais on peut téléphoner au théâtre en semaine de 8 h à 16 h 30. Pas très cher et superbe. Danse classique thaïe le dernier ­vendredi de chaque mois à 17 h 30.

Le Musée national des Barges royales :

Ancrées sur le khlong Bangkok Noi, près de la gare de Thonburi. Les bus n » 19 et 42
vous déposent à proximité, puis suivre les pancartes « Royal Barges » Par

petits pontons de béton ou de bois, au milieu d’un dédale de maisons sur pilotis (en profiter pour regarder vivre la population locale), on abou­tit au khlong où se dresse le hangar aux barges. Autre possibilité : louer un long-tail boat de Tha Chang ou de Tha Maharaj et s’organiser une grande cade sur les khlongs (1 h ou 2), avec arrêt de 15 mn aux barges royales, se regrouper et négocier ferme). Ouvert de 9 h à 17 h, sauf jours fériés. Entrée pas chère.

Vaste hangar sur l’eau où sont présentées huit incroyables barges décorées et sculptées qui servaient, jusqu’à une date récente, à transporter le roi.

Chinatown :

Tous les ans, vers février, le Nouvel An chinois enflamme Chinatown lors d’une fête démesurée, nourrie de petits concerts, et d’innombrables can­taches, installées dans les rues fermées à la circulation pour l’occasion. Un bon bain de foule à tenter si vous êtes dans le coin. De même, la mi-année du calendrier chinois est fêtée dans la rue…

Le quartier indien, Pahurat — thufileilyntiel à l’extrémité ouest de Chinatown, de part et d’autre de Chakraphet Road, l’atmosphère devient plus indienne et pakistanaise. C’est surprenant ! On pourra visiter le marché aux étoffes derrière l’ATM Department Store ou encore l’énorme temple sikh. Atmosphère trépidante, un bon aperçu de la culture indienne.

Les marchés flottants : Bangkok en possède plusieurs. Le plus connu, le plus fameux, Wat Sai Floating Market , est aujourd’hui complètement hase been. Il n’y a plus rien qui flotte. Rien que des boutiques à touristes. À éviter.

Il existe un autre marché flottant, à 80 km au sud-ouest de Bangkok, le Dam­noen Saduak Market, à Ratchaburi

Ceux que ça intéresse devront se lever tôt pour éviter les hordes touristiques (à 9 h, il est déjà trop tard !) et capter le meilleur de l’ambiance.

-Balade sur les khlongs : à faire absolument. C’est un tout autre visage de Bangkok qu’on vous propose de découvrir. Les khlongs, ces canaux qui sillonnent la partie ouest de Bangkok, permettent de s’infiltrer dans une vie locale insoupçonnée. Loin des gratte-ciel et de la circulation, des centaines de maisons de bois sur pilotis, vieilles baraques bringueba­lantes, temples modestes, tourbillons de fleurs flottantes, petits commerces sur l’eau, etc.. le tout enfoui dans une végétation exubérante.

Pour une chouette balade, éviter bien sûr les circuits organisés. On peut se procurer de la documentation  a son hotel de Bangkok et bien sur partout en Thailande , y compris dans votre hotel de Koh Samui ou dans les bungalows de Koh Tao pour bien  préparer son itinéraire.

Une bonne solution, très économique, consiste à prendre un des différents bus fluviaux qui sillonnent les khlongs. Ce sont en fait des transports en commun qui relient les points éloignés de la ville au centre. On descend quand on veut et on prend le bateau retour. Vraiment bon marché. D’une manière générale, il y aura toujours un rabatteur pour tenter de vous écarter des bateaux-bus, et vous faire prendre un longue-queue.

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Technorati Tags:

This entry was posted in actualite thailande BANGKOK and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *