VOYAGE: WAT SUAN MOKKHAPHALARAM EN THAILANDE

Il est difficile de s’imaginer Chaiya, ville assoupie à 60 km au nord de Surat Thani, en capitale de l’empire Srivijaya. De nos jours, les touristes ne font qu’y passer en allant au monastère très progressiste de Suan Mokkhaphalaram connu pour ses retraites de méditation.
Dans une forét verdoyante, Wat Suan Mokkhaphalaram (Wat Suanmokkh), le jardin de la libération accueille les pèlerins pour un séjour de 10 jours moyennant 1 500 B, comprenant les repas, l’hébergement et les cours (bien qu’ils soient techniquement offerts). Conduites en anglais, les retraites commencent tous les premiers du mois. Il faut s’inscrire la veille. Fondé par Ajahn Bouddhadasa Bhikkhu, peut-être le moine le plus célèbre de Thaïlande, l’enseignement dispensé au temple est très oecuménique et intègre des références aux philosophies zen, taoïste et chrétienne ainsi qu’au bouddhisme theravada traditionnel.Plus de renseignement en vous adressant a votre hotel de Ko Tao
Pour atteindre le temple, 7 km après Chaiya, il faut prendre u n train de 3*classe à la gare de Ph un Phin (10 B à 20 B, 1 heure), ou un taxi (40 B à 50 B, 45 minutes) au terminal des bus Talat Kaset 2 à Surat. 5i vous êtes dans le train pour Surat Thani depuis Bangkok, vous pouvez descendre à la petite gare de Chaiya, avant Surat Thani. La course en moto-taxi depuis la gare coûte 40 B.

Partager :
  • Print
  • Digg
  • StumbleUpon
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
  • Reddit
  • Add to favorites
  • LinkedIn
  • viadeo FR
  • Facebook
  • Twitter
  • Tumblr

Technorati Tags:

This entry was posted in decouverte Thailande and tagged . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *